Le henné : coloration et soin pour les cheveux

Hello!

Trop de personnes font des colorations chimiques pour devenir rousses, ou obtenir une teinte plus foncée. Cela me donne envie de me tirer les cheveux et de leur dire qu’il y a bien plus naturel pour obtenir un résultat similaire, voire meilleur. Et oui le henné est souvent connu pour les tatouages temporaires, mais il peut aussi faire office de coloration et/ou de soin.

C’est parti pour les explications (ne vous endormez pas avant la fin) …

On trouve 2 types de henné :

  • Le henné neutre (pas d’effet colorant)
  • Le henné naturel (effet colorant orangé)

Le henné est tout d’abord un véritable soin pour la chevelure car il donne volume et brillance. De plus, il est très bon d’en faire lorsque l’on a des pellicules, mais aussi des poux (mais ça, évitez de trop en parler autour de vous) ! Si vous ne voulez pas colorer vos cheveux mais obtenir les bienfaits du henné, optez pour le neutre.

Le henné naturel est colorant car il contient du lawsone, à plus ou forte dose selon son origine (Egypte, Rajasthan, Yémen…). En fonction de la teneur en lawsone, il peut donner de légers reflets roux, jusqu’à une couleur rouge intense (à la Mylène Farmer).

Ne vous faites pas avoir, le henné noir et blond n’existent pas vraiment. Le henné dit “noir” est du henné mélangé à d’autres plantes qui obscurcissent le cheveu ; idem pour le “blond” qui est souvent associé à de la camomille.

Je fais des colorations au henné depuis plus d’un an, environ tous les deux mois, donc je ne pourrai pas vous montrer de photos avant/âpres ; sachez seulement que je suis châtain foncé à la base.

Je fais habituellement un mélange de 100 grammes (cheveux mi longs) contenant :

  • 50% de henné d’Egypte
  • 25% de henné “noir”
  • 25% de henné neutre

Une fois ce mélange fait, j’y verse de l’eau chaude (pas bouillante) jusqu’à obtenir une pâte homogène que je laisse refroidir 15 mn.

Je commence par appliquer la pâte aux racines (mettez des gants pour éviter les ongles oranges of course) sur cheveux secs. Ensuite, pour que cela devienne un réel soin nourrissant, je rajoute une càs d’huile de coco préalablement fondue, et je mélange. Enfin, j’applique le reste de ce mélange sur toutes les longueurs. Je ne vous montrerai pas de photos de moi avec du papier alu sur la tête, seuls les vrais détiennent cette pépite humhum.

J’ai l’habitude de laisser poser minimum 2 heures mais vous pouvez laisser poser davantage, voire toute la nuit si vous le souhaitez. Une fois le temps de pose terminé, je rince à l’eau chaude sans shampoing afin que le résultat soit optimal ; je ne fais un shampoing que 24 heures après.

Si je peux vous conseiller un endroit où en acheter, c’est sur le site Aroma-Zone ! Il y a des nuanciers pour ne pas se tromper sur la couleur que l’on cherche à avoir, ainsi que des propositions de mélanges ! Futé !

N’oubliez pas :

  • On ne peut pas éclaircir avec du henné, mais seulement avoir des reflets et/ou obscurcir la chevelure
  • Il faut s’informer sur la provenance du henné car il ne doit pas contenir de sels métalliques
  • Ne faites surtout pas de coloration ou permanente après un henné qui contenait des sels métalliques (au risque de vous retrouver la boule à zéro)
  • Vous pouvez tenter une coloration ou permanente après avoir fais un henné dont la composition est clean, mais cette couleur tiendra moins bien
  • Vous pouvez faire dégorger la couleur  en faisant des masques d’argiles, mais il ne partira jamais entièrement
  • La coloration s’estompe avec le temps, c’est pour cela qu’il faut entretenir la couleur régulièrement, de préférence tous les mois

Et .. TADAM ! Voici deux photos faceless prises au même moment, avec des lumières différentes. Légers reflets roux et brillance à souhait ! Belle gosse t’as vu !

henné

C’était mon premier article, j’espère qu’il vous aura éclairé sur son utilisation et que vous allez bannir les colorations chimiques !

Adeline

Follow:
Share:

4 Comments

  1. 6 January 2016 / 8 h 55 min

    J’en fais également depuis plus d’un an et c’est très bénéfique. Adieu démangeaisons du cuir chevelu, plus de chute de cheveux, volume et brillance au rendez vous.
    J’utilise un mélange de henné du Rajasthan et de katam. J’obtiens un joli Auburn.
    Je joins à mon henné des poudres ayurvédiques aussi, du yaourt et quelques gouttes de tree tea.

    • fightinks
      9 January 2016 / 20 h 33 min

      Oui, c’est un très bon mélange. Le auburn c’est magnifique. Sur aroma-zone il y a le brun grenat, je pense qu’il doit faire une très jolie couleur 🙂

  2. melody
    12 July 2016 / 17 h 06 min

    Salut!

    C’est exactement le genre de reflets que je veux obtenir 🙂 Où achète tu ton henné?

    • melody
      12 July 2016 / 17 h 08 min

      my bad! mes yeux avait zappé la partie ou tu en parlais dans l’article sorry!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *